29 septembre 2006

Trucs et astuces: la rupture

Lorsqu'un dialogue entre deux personnages commence à monter dans les tours, que la dispute couve, il est facile de tomber dans le piège de la surenchère facile. Parfois, il faut faire retomber la tension pour éviter de modifier de manière trop indélébile les relations entre ces personnages.

Pour cela, au lieu d'expliciter toutes les pensées de chacun, il vaut mieux opérer une rupture brusque dans la discussion et parler subitement d'un autre sujet qui n'a rien à voir.

L'effet est très réaliste, et peut être lourd de non-dits. C'est un moyen facile et pratique d'éviter les dialogues de sourds parfois pénibles.

3 commentaires:

Althend a dit…

Cela fait surtout "foutage de gueule" :D

vanpet a dit…

althend > pas du tout, c'est un procédé hyper courant, et on y pense jamais.

exemple: une dispute de couple... ils sont en train de s'engueller et paf en plein milieu la gonzesse demande:
"- et où t'as mis les clés?"
"- quelles clés? pourquoi tu me parles des clés?"
"- j'ai absolument besoin des clés pour aller cherches les enfants"

un truc du style... parfois ca termine en baiser, en rires. enfin voilà, ca détourne l'attention, quoi.

c'est pas du foutage de gueule. c'est du réalisme, en fait. ça arrive tout le temps dans la vraie vie...

Nicolas Van Peteghem a dit…

aah jouissance suprême, avec quelques années de retard, Jane Espenson confirme ce que je pensais: http://www.janeespenson.com/archives/00000577.php

Enregistrer un commentaire