12 octobre 2010

Les abréviations dans un scénario

Ca fait longtemps que mes articles n'ont plus de connexion directe avec l'écriture en tant qu'activité musculaire, et que je m'égare dans des considérations philosophiques sur le rire. Mon département marketing me hurle dessus car je perds mon public, qui veut des informations "pratiques et concrètes". La preuve, l'article le plus lu du site concerne *les logiciels d'écriture de scénario*.

Il est donc grand temps de redescendre des cimes de l'intellect et de revenir, plume à la main, sur le plancher des écrivains qui écrivent.

Une question que certains novices se posent concerne une certain vocabulaire propre aux scénarios, et plus particulièrement ces abréviations que les logiciels d'écriture comme Celtx et Final Draft insèrent automatiquement au moment où l'on n'en veut pas.

Heureusement, l'Auteur Inspiré est là pour démêler tout cela. En bonus, mes propositions de traduction de tous ces termes anglophones, afin de présenter vos scripts en faisant plaisir aux membres de l'Académie Française.

"Cut To:"
Le plus classique, utilisé à la fin d'un scène et qui signifie "Couper vers:". Vers quoi, me direz vous? La scène suivante, tout simplement! Très utilisé jadis, l'expression est tombée en désuétude, car il est aujourd'hui admis que l'on coupe naturellement d'une scène à l'autre.

Il existe toutefois quelques exceptions: si vous voulez indiquer une coupure brutale, pour marquer le contraste, ou pour couper la scène plus tôt que prévu, comme pour brusquer les choses, l'expression "Smash cut to:" est toujours très appréciée. C'est la version aux hormones du simple Cut. En français, c'est moins évident. J'oserais proposer le "Jump Cut" cher à Godard mais ce serait une appropriation abusive du terme.

Les autres exceptions concernent tous les effets optiques de transition: "Dissolve to:", "Fade In", "Fade To", qui sont autant de variations sur le thème du fondu enchaîné. Un simple "FONDU VERS:" fera l'affaire.

(Cont')
Ceux parmi vous qui utilisent Celtx ou Final Draft se sont sûrement déjà demandé pourquoi ce terme barbare venait s'intercaler entre chaque dialogue, sans y être invité. C'est en fait l’abréviation anglaise de "Continued", qui indique que la réplique concernée est la continuation d'un dialogue précédent.

Honnêtement, je ne vois aucun cas réel qui rendrait cette indication utile (sauf pour les répétitions des acteurs, peut-être, mais on n'en est pas là), et donc, il est nécessaire de la supprimer (via les menus de paramètres de votre logiciel).

O.S.
Signifie "Off Screen", littéralement "Hors de l'écran", ou "Hors-champ". Lorsqu'un personnage qui n'est pas filmé (car hors-champ) a un dialogue à dire, il est utile de rappeller au lecteur qu'on *entend* le personnage mais qu'on ne le *voit* pas. Détail qui peut avoir son importance dans la dramaturgie d'un film policier, par exemple...

INT. SALON - NUIT

Sonia s'approche de son appartement. Elle constate que la porte d'entrée est entrouverte. Des éclats de bois montrent qu'elle a été fracturée. Sonia est méfiante. Elle entre à pas de loups.

Le salon est plongé dans l'obscurité. La lune éclaire un coin de la pièce, où Sonia s'avance prudemment.

Soudain, une voix d'homme - tapis dans l'ombre - rompt le silence.

L'HOMME (O.S.)
Tu ne devrais jamais entrer chez toi quand la porte est ouverte Sonia!

Pour la traduction française, je propose la version longue : (hors champ) en entier, sinon personne ne comprendra. Et vu que c'est une indication parfois vitale, il veut mieux la jouer *safe*.

Beat
Un beat, en anglais, c'est un temps, dans un rythme. D'où les "beatles", qui avaient effectivement beaucoup de rythme. Mais dans un scénario, c'est surtout un temps mort. Par exemple, juste après une réplique cinglante, pour laisser le temps à l'interlocuteur de digérer ce qui vient d'être dit. C'est pratique pour indiquer le tempo d'une scène comique, par exemple. En français, j'ai l'habitude d'utilise l'expression "un temps", qui parle d'elle même, mais je sais que l'expression "beat" est utilisée par des francophones aussi.

INT. CHAMBRE - JOUR

Samantha hurle sur Brian, son fiancé.

SAMANTHA
Tu préfère toujours sortir avec des potes et boire des bières plutôt que de passer une soirée en amoureux avec moi. Je ne peux plus vivre comme ça, Brian. C'est la bière, ou moi!

BRIAN
(un temps)
Je veux bien une Stella, s'il te plaît.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

"Cont" est une indication très utile quand on filme; cela permet très facilement de trouver la séquence qu'on cherche dans le scénario, et de voir combien de pages elle dure. Ce n'est donc pas une abréviation utile pour le scénariste, mais pour toute l'équipe de tournage.

Robert Houyoux

add a dit…

quelle est la différence entre CONT'D et CONT'T? merci pour vos réponses

add a dit…

pardon entre CON'T et CONT'D?

Enregistrer un commentaire